seulement


seulement

seulement [ sɶlmɑ̃ ] adv.
XIIe; de seul
1Sans rien d'autre que ce qui est mentionné. exclusivement, rien (que), simplement, uniquement . Ces mesures concernent seulement les fonctionnaires, les fonctionnaires seuls. Il y avait trois pièces seulement (cf. En tout et pour tout). « L'homme ne vit pas seulement de pain » (Renan). Non seulement... mais encore.
(Modifiant un terme temporel) Pas avant (tel moment). « Ce fut seulement vers dix heures que le docteur Finet reparut » (Zola). Il est resté deux jours seulement. Il vient seulement d'arriver. juste.
Math., log. Si et seulement si, expression d'une condition nécessaire et suffisante.
2(Dans certains tours négatifs ou interrog.) Il « ne savait seulement pas comment on charge un fusil » (Montherlant) :il ne savait même pas. « sans avoir seulement le temps d'avaler sa soupe » (Zola) :sans même avoir le temps.
3Si seulement : si encore, si au moins. « Si seulement je pouvais dormir » (A. Gide).
4(1694) en tête de propos. Sert à introduire une restriction, une atténuation (en soulignant l'existence d'une seule chose à ajouter, à préciser). cependant, mais, toutefois. C'est une bonne voiture, seulement elle coûte cher. Fam. Seulement voilà...
5Fam. (pour renforcer un impér.) Essaie seulement ! (cf. Un peu).

seulement adverbe (de seul) Sans rien ou personne de plus que ceux qui sont indiqués : Il est resté deux jours seulement. À l'exclusion de toute autre chose : J'ai fait cela seulement pour lui rendre service. Pas avant, pas plus tôt que : Il sera de retour seulement demain. Marque l'opposition, la restriction : Je voudrais bien y aller, seulement je n'ai pas le temps.seulement (difficultés) adverbe (de seul) Emploi 1. Seulement en tête de proposition. Placé en tête de proposition, seulement s'emploie correctement au sens de « mais, toutefois, cependant » : vous avez le temps de faire une petite promenade, seulement ne vous éloignez pas trop. 2. Seulement s'emploie également au sens de « à l'instant, pas avant » : je viens seulement d'avoir les résultats ; c'est seulement le soir qu'on a su la nouvelle. 3. Il a seulement dix francs / il n'a que dix francs. Dire l'un ou l'autre, mais éviter l'association de ne... que et de seulement, qui forme pléonasme (ne pas dire : il n'a que dix francs seulement). → ne (ne... que). 4. Pas seulement. Dans une phrase négative ou interrogative, seulement peut s'employer au sens de « même » : il n'a pas seulement pris le temps de se restaurer ; a-t-il seulement pris le temps de se restaurer ?; il est parti sans prendre seulement le temps de se restaurer. Dans ce sens, éviter l'inversion seulement pas, notamment aux temps composés : il ne nous a pas seulement salués (et non : il ne nous a seulement pas salués). L'inversion est tolérée aux temps simples : je ne savais seulement pas qu'une telle chose existait. - Ne pas confondre avec pas seulement employé au sens de « non seulement », appelant un renchérissement : il n'a pas seulement trahi notre confiance, il a aussi anéanti nos espoirs. Construction Non seulement... mais. Cette locution met en relation deux termes dont le second renchérit sur le premier ; les éléments de la locution doivent précéder symétriquement les termes qui s'opposent, et ceux-ci doivent être de même nature : il est connu non seulement en France mais aussi dans le monde entier (et non : non seulement il est connu en France, mais aussi dans le monde entier) ; non seulement il l'a vu, mais il lui a parlé (et non : il l'a non seulement vu, mais il lui a parlé). → non (non seulement). Accord Non seulement... mais. Le verbe s'accorde souvent avec le sujet le plus proche : non seulement sa beauté, mais aussi son talent séduisit l'assistance. Toutefois, il est possible de l'accorder avec l'ensemble des sujets : non seulement sa beauté, mais aussi son talent séduisirent l'assistance. ● seulement (expressions) adverbe (de seul) Pas seulement, pas même, même pas : Il était là il n'y a pas seulement cinq minutes. Si seulement, pourvu seulement que, si du moins, pourvu du moins que. ● seulement (synonymes) adverbe (de seul) À l'exclusion de toute autre chose
Synonymes :
Marque l'opposition, la restriction
Synonymes :
- du moins
- néanmoins

seulement
adv.
d1./d Sans rien de plus; et pas davantage. Ils sont seulement trois dans le secret. Je vous demande seulement de partir.
|| (Avec un complément de temps.) Il arrive seulement dans huit jours, pas avant huit jours.
Il vient seulement de partir: il vient tout juste de partir.
d2./d Pas seulement: pas même.
Sans seulement: sans même. Il est parti sans seulement dire au revoir.
Si seulement...: si au moins...
d3./d (Introduisant une proposition.) à la seule condition que. Venez quand vous voudrez, seulement prévenez-moi.
d4./d (Belgique, Suisse) (Atténue un impératif.) Faites seulement, sans vous gêner.
d5./d (Belgique) (Pour renforcer une injonction.) Donc. Dites-lui seulement, il n'attend que cela.

⇒SEULEMENT, adv.
A. — [Valeurs sém. corresp. à celles de seul]
1. a) Rien de plus que ce qui est indiqué; personne d'autre que celui qui est nommé. Synon. pas plus, rien de plus, simplement. Monsieur avait-il quelque chose de grave à dire à madame?... C'était seulement pour lui dire bonjour (GUITRY, Veilleur, 1911, I, p. 4). Le compartiment est à moitié vide. Trois personnes seulement occupent la banquette, en face de moi (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 203).
[Placé après un impér., dans des loc. exclam., notamment dans la lang. parlée] Mon cochon, tâche voir seulement de rigoler une fois en toute ton existence autant comme nous avons rigolé, moi et Croquebol: voilà tout ce que j'ai à te dire (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, p. 246). Attendez voir, deux arsouilles, je vais vous apprendre à brailler pour du sérieux. À table tout de suite, et essayez seulement de bouger (AYMÉ, Jument, 1933, p. 76).
b) À l'exclusion de tout autre chose ou de toute autre personne. Synon. exclusivement, uniquement. Il faut faire une saison de belles œuvres; seulement de belles œuvres, connues éprouvées, élevées par la commune admiration (ALAIN, Propos, 1921, p. 218). C'est aux chefs et aux chefs seulement qu'il appartient d'apprécier les mérites dans l'ordre national comme les services dans l'ordre professionnel (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 407).
c) Locutions
Ne ... seulement que. Nous valons mieux qu'eux (...) sans nous vanter trop, ce me semble, et à n'en juger seulement que par la conduite des princes, qui n'étaient pas, je crois, pires que leurs sujets (COURIER, Pamphlets pol., Disc. souscr. acquis. de Chambord, 1821, p. 79).
Rem. Seulement n'est pas considéré comme un pléonasme quand il est utile à la clarté du texte: Il n'y avait pas une heure qu'elle « savait », — et, déjà, elle ne faisait plus seulement que de se résigner (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 944).
Non seulement. [Dans des tours marquant une opposition ou une gradation positive, le second terme étant le plus souvent coordonné par mais (mais encore, mais aussi, mais même, mais en outre, mais en plus, mais également); non et seulement sont qqf. séparés par un tiret] J'ai besoin de l'hypothèse de Dieu, non-seulement, comme je viens de le dire, pour donner un sens à l'histoire, mais encore pour légitimer les réformes à opérer, au nom de la science, dans l'état (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 22). Je restais immobile, sans être capable non seulement de me lever, mais même de décider que je me lèverais (PROUST, Fugit., 1922, p. 654).
♦ [À la forme nég.] Non pas (non plus, non point) seulement ... (mais). Les bibliothèques administratives (...) tendent à constituer, pour l'usage pratique des bureaux, une documentation d'actualité, non plus seulement nationale, mais internationale (Civilis. écr., 1939, p. 48-11). Il s'endormait, non pas seulement entre chaque plat: entre chaque bouchée, — quelques secondes, sa fourchette levée (VERCORS, Sil. mer, 1942, p. 16).
Pas seulement (plus seulement, point seulement). [Avec gén. symétrie de pas seulement et de mais, mais encore, c'est aussi] Ce n'est plus seulement de votre gloire qu'il s'agit désormais, c'est aussi du bonheur de ces deux nobles créatures (SANDEAU, Mlle de La Seiglière, 1848, p. 304). Voilà cinq ans que le Volat braconne sur vous, pas seulement au petit collet comme nous tous, au furet ou au grillage, mais au panneau, monsieur, au filet! (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 189).
Tant seulement.
2. [Avec un sens temp.]
a) Pas avant le moment désigné. À ce moment là seulement; seulement au début, après, après coup; seulement maintenant. Il fut signalé à notre vigilance par une lettre d'une de ses complices qui a été interceptée et remise au Comité, il y a déjà quinze jours, et dont le citoyen Lacroix a pris connaissance hier soir seulement (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 212). Alors, — mais seulement alors, — je me suis rappelé qu'il était chez Mathilde le soir où j'y fis un brillant portrait de M. Sidoine (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 255).
b) Synon. de à l'instant, juste. Mme Bontemps ne fait pas des visites très courtes et elle vient seulement d'arriver (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 507). Va dormir encore. Le soleil se lève seulement. Tu as les yeux tout petits de sommeil (ANOUILH, Antig., 1946, p. 149).
B. — [Le plus souvent dans des loc. ou dans des tours de la lang. fam. et pop. parlée]
1. [Souvent placé en tête de phrase ou de prop., sert à marquer une restriction ou une oppos. à ce qui vient d'être dit ou écrit] Synon. de mais, cependant, toutefois. Brotonneau: J'ai retrouvé mes vingt ans... Louise: Moi aussi, j'ai retrouvé les miens. Brotonneau: Oui, seulement les vôtres étaient tout près (FLERS, CAILLAVET, M. Brotonneau, 1923, II, 2, p. 12):
Ce n'est point qu'elle fût laide, madame Puta, non, elle aurait même pu être assez jolie, comme tant d'autres, seulement elle était si prudente, si méfiante, qu'elle s'arrêtait au bord de la beauté, comme au bord de la vie...
CÉLINE, Voyage, 1932, p. 129.
Empl. subst. Il a fait comme il devait, et je l'applaudis; seulement, il y a un seulement, il ne fut pas assez sévère (LAUTRÉAM., Chants Maldoror, 1869, p. 267).
2. [Dans des tours interr., sert à exprimer le doute, l'inquiétude] Synon. de au moins, même. Cela n'a pas le sou pour souper. Me payera-t-il mon logement seulement? (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 484). Est-ce qu'il sait seulement conduire une moto? C'est dangereux ces engins (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 203).
3. [Dans des tours nég.] Synon. de même.
Pas seulement, ni seulement. Je crois bien que je ne te donnerai plus rien. Pas seulement ça! dit-il en faisant claquer l'ongle de son pouce sous sa maîtresse dent (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 196). Ah! il n'était plus question de crever, ni seulement d'être gardien de nuit dans la banque de son frère! (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 749).
Région. Les bêtes (...) oscillaient de droite à gauche et de gauche à droite comme elles font pour enlever une charge trop lourde, et le diable, au bout du câble, dansait, à deux ou trois pieds au-dessus du sol, comme une navette creuse sur un métier... En vain toujours. Le fût ne sursautait pas seulement (PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 55).
Seulement pas (vieilli). Synon. même pas (v. pas1 I A 1 a). — Regardez! ils lui ont donné ça, n'est-ce pas se foutre du monde? — Moi, voyez! je n'ai seulement pas de quoi payer le pain de la quinzaine (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1291). Il y a des femmes que jamais un homme sain n'imaginera dépouillées de leurs vêtements (...). Celles-ci sont vénérables personnes que je n'introduirai seulement pas dans un conte où l'on badine (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p. 34).
Sans seulement. À ce moment un pauvre type se présente, et il lui loge une balle dans la peau, sans lui avoir seulement souhaité le bonsoir (BERNANOS, Crime, 1935, p. 824). Un peu plus, tu allais être venu à Paris sans seulement avoir vu notre petit! (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 793).
4. [Sert à exprimer un souhait ou un regret]
Pourvu seulement que + subj. ou que + verbe au subj. + seulement. Synon. de au moins, du moins. Que j'arrive seulement au pouvoir, et l'on verra! (SCRIBE, Bertrand, 1833, III, 1, p. 171). Je ne parle pas des garces qui se disaient: « Chouette! pourvu seulement que mon amant ne parte pas aussi [à la guerre]... Il est vrai qu'un de perdu... » (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 126).
Si seulement + ind. Synon. de si au moins, si encore. Pourquoi est-ce que j'y suis venu? Elle ne voulait pas que je monte. Si seulement je l'avais écoutée (RAMUZ, Gde peur mont., 1926, p. 97). Je me lève en sursaut: si seulement je pouvais m'arrêter de penser, ça irait déjà mieux (SARTRE, Nausée, 1938, p. 130).
5. Région. [Placé après un verbe à l'impér.; sert à atténuer un ordre ou une invitation] Synon. de donc. Il me la passa [la gourde]. Elle était légère. — À vous, guide, lui dis-je. — Buvez seulement, répliqua-t-il en s'apprêtant à partir; c'est à peine si vous y trouverez de quoi (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 351). C'était une vieille femme en caraco de nuit; elle cachait la bougie derrière sa main. — Entrez seulement, et vite, que ça se voit de par la porte (GIONO, Gd troupeau, 1931, p. 166).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 sulement « rien de plus, uniquement » (PHILIPPE DE THAON, Bestiaire, 1340 ds T.-L.); av. 1570 non seulement ... mais aussi (G. GRÉVIN, Brief discours pour l'intelligence de ce théâtre ds Théâtre compl., éd. L. Pinvert, p. 10); b) ca 1160 tot solement « tout seul » (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, 2025); 2. déb. XVIe s. en tête de prop., introd. une restriction « cependant, toutefois » (GRINGORE, Vie MS., S. Loys ds Œuvres compl., éd. A. de Montaiglon et J. de Rothschild, t. 2, p. 25); 3. 1546 + adv. de temps « ne ... pas avant » alors seulement (EST.); 4. 1580 (en phrase interr. ou nég.) « ne ... pas même » (MONTAIGNE, Essais, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, livre I, XXVI, p. 175); 5. 1560 « placé après un verbe à l'impér., sert à atténuer la valeur impér. de la phrase » (J. GRÉVIN, L'Olimpe, op. cit., p. 176); 6. 1561 si seulement « si au moins » (ID., Les Esbahis, éd. E. Lapeyre, acte II, scène 3, p. 126). Dér. de seul; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.:34 092. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 40 509, b) 40 073; XXe s.: a) 47 659, b) 60 292. Bbg. NØLKE (H.). Les Adv. paradigmatisants... Copenhague, 1983, pp. 127-140; Problems in the Semantic/Pragmatic description of French adverbials... Acta Ling. hafn. 1982, t. 17, pp. 157-169.

seulement [sœlmɑ̃] adv.
ÉTYM. XIIe; de seul.
1 Sans rien d'autre; en excluant ce qui n'est pas mentionné, en restreignant à… (→ Pas davantage, pas plus, rien de plus, en tout et pour tout, pour tout potage). Rien (que…). || « Et trois ou quatre seulement… » (→ Éternellement, cit. 3). || Quelques… seulement; quelques-uns, quelques jours seulement (→ Période, cit. 1; avantageux, cit. 9; logement, cit. 6; luxe, cit. 3; moitié, cit. 12). || « Non pas tous les imposés, mais ceux-là seulement qui… » (→ Imposer, cit. 51).« Il lira seulement l'histoire de ma vie » (→ Dépit, cit. 6). Exclusivement, uniquement. || Ce sont seulement des noms (cit. 39). || Je sais seulement que… (→ Néant, cit. 5; et aussi mérite, cit. 1; méthode, cit. 1).|| « L'usage seulement fait la possession » (→ Avare, cit. 13). Seul.Des phrases seulement devinées. Simplement (→ Malentendu, cit. 6).
1 (…) c'est une maison de famille et qu'il a héritée de son père; mais (…) il veut s'en défaire, seulement parce qu'elle est trop petite (…)
La Bruyère, les Caractères de Théophraste, « De l'ostentation ».
2 Mon amour c'est seulement ton bonheur
Et ton bonheur c'est seulement ma volonté
Apollinaire, Ombre de mon amour, p. 20.
Pas seulement : en ne se limitant pas à la chose mentionnée. || L'homme ne vit pas seulement de pain (cit. 12). → En tout et pour tout. || Pas seulement… mais (→ Bête, cit. 3; expliquer, cit. 8), plus seulement… mais (→ Fureur, cit. 9). || Non pas seulement…, mais (cit. 24).Non seulement. Non (cit. 41 à 45).
REM. Ne… seulement que… est généralement considéré comme un pléonasme; cependant ce tour est parfois nécessaire à la clarté de l'expression. (« Déjà, elle ne faisait plus seulement que de se résigner » : il y avait en elle un autre sentiment que la résignation [Martin du Gard, les Thibault, III, 2, in Grevisse]. « C'est merveille Qu'il n'ait eu seulement que la peur pour tout mal » [cit. 2, La Fontaine], phrase qui présente un double pléonasme [avec tout]).
Vx. || Tant seulement. Tant.
2 (Modifiant un terme temporel). Pas avant (tel moment). || Il s'avisa (cit. 33) seulement après coup : il ne s'avisa qu'après coup. Ne (… que). || Seulement quand… (→ Bourrer, cit. 1), seulement vers dix heures (→ Inhumer, cit. 2). || Ce jour-là seulement (→ Naturalisme, cit. 2). || Alors seulement… (→ Fléchir, cit. 18).Il vient seulement d'arriver : il arrive à l'instant, il ne fait que d'arriver.
Régional. || Pas seulement (employé après un verbe central) : même pas.
2.1 C'était le bruit des voix, le bruit des chaises (…) Ma femme avait beau taper dans la cloison, ils ne l'entendaient pas seulement.
M. Aymé, Travelingue, p. 254.
3 (En phrase négative ou interrogative). || Ne… seulement pas : ne… pas même (supra cit. 21). → Négliger, cit. 7, Laclos. — Sans… seulement : sans même (→ Dénouer, cit. 11).
REM. 1. De nos jours, ce tour est plutôt populaire (→ Plumer, cit. 7).
2. La construction ne… pas seulement, dans ce sens, est amphibologique (→ Cabotinage, cit. 1; platement, cit. 1, Stendhal).
3 — (…) on arrive, et puis on refout le camp, sans avoir seulement le temps d'avaler sa soupe !
Zola, la Débâcle, I, II.
4 — (…) on a vu ce matin ramasser (…) le portefeuille (…) — Parole d'honneur, je n'en ai seulement point eu connaissance.
Maupassant, Miss Harriet, « La ficelle ».
5 À son âge, est-ce qu'on connaît seulement ses désirs ?
Gide, la Symphonie pastorale, I, 10 mars.
6 (…) M. de Coëtquidan ne savait seulement pas comment on charge un fusil (…)
Montherlant, les Célibataires, I, I.
4 Loc. de souhait. Si seulement : si encore, si au moins (II., 2.). || Si seulement je pouvais dormir (→ Pression, cit. 2; et aussi entrain, cit. 3; fluxion, cit. 3).Dans le même sens. || Que je trouve seulement M. Lalique, tu verras que… (→ Pétrin, cit. 2).
7 Si seulement !… ainsi commencent les récriminations les plus vaines. Il faut prendre son parti de ses maux.
Gide, Journal, 19 nov. 1929.
5 Vx ou régional (Belgique, Suisse…). || Seulement (placé après un verbe à l'impératif, et servant à atténuer la valeur impérative de la phrase). || Écoutez seulement (cf. Écoutez un peu). || Venez seulement.
8 — (…) ouvre-moi seulement, et je te le dirai après.
Molière, la Jalousie du barbouillé, 11.
9 (…) l'air est aussi beau qu'il s'en puisse faire. Écoutez seulement.
Molière, le Bourgeois gentilhomme, I, 2.
10 — Allez-y seulement, Barthélemy; ça vous soulagera. Depuis le temps que vous remâchez votre histoire.
C.-F. Ramuz, la Grande Peur…, V.
6 (1694; en tête de proposition). Sert à introduire une restriction, une atténuation (en soulignant l'existence d'une seule chose à ajouter, à préciser). Mais; cependant, néanmoins, toutefois.N'allez pas croire que Tartarin eut peur. Non ! seulement il se gardait (cit. 78; → aussi Malheureux, cit. 14; midi, cit. 4, Chateaubriand; moi, cit. 10; poudre, cit. 18). || Je vous aiderais bien; seulement je n'ai pas d'argent. Malheureusement.
11 Leurs temples sont trois fois hauts comme le tien (…) seulement ils ne sont pas solides (…)
Renan, Souvenirs d'enfance…, II, Œ. compl., t. II, p. 755.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • seulement — Seulement, Modo, Solum, Duntaxat, Tantum, Tantummodo. Seulement il luy serra les pieds de ceps, Non vltra quam compedibus coercuit. Il y a seulement ceste difference la, que, etc. Tantum interest, quod, etc. Alors seulement cognoissons, etc. Tum… …   Thresor de la langue françoyse

  • seulement — Seulement. adv. Uniquement, sans autre chose, sans plus. Nous serons seulement trois. vous n aurez que cela seulement. il n en mourra pas, il en sera seulement malade. laissez moy seulement reposer un demy quart d heure. faites luy signe… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • seulement — (seu le man) adv. 1°   Rien de plus, pas davantage. •   Trois ou quatre seulement Au nombre desquels on me range Peuvent donner une louange Qui demeure éternellement, MALH. III, 2. •   Sur ce point seulement contente mon désir, CORN. Cinna, V, 1 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SEULEMENT — adv. Uniquement, sans quelqu’un ou quelque chose de plus. Je vous demande seulement votre parole. Dites lui seulement un mot. Nous serons trois seulement. Laissez moi seulement reposer un quart d’heure. Souffrez seulement qu’il vienne vous parler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • seulement — adv. ; simplement ; sans crainte, donc ; je vous en prie ; mais : hlamê (Montagny Bozel.026b), laman (Alex.019c, Thonon.036c) / Ê (Aix.017b, Albanais.001d, Albertville, Annecy.003f, Balme Si.020c, Bellecombe Bauges.153, Billième, Chambéry,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SEULEMENT — adv. Rien de plus, pas davantage. Je vous demande seulement votre parole. Dites lui seulement un mot. Nous serons trois seulement. Laissez moi seulement reposer un quart d heure. Regardez seulement. Souffrez seulement qu il vienne vous parler. Je …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • seulement — фр. [сэльма/н] только, единственно см. также seul …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Seulement pour toi — Album par Sheila Sortie 2002 Enregistrement Versailles  France Versailles Station …   Wikipédia en Français

  • Seulement par amour Jo — Seulement par armour Jo (en italien : La Moglie Nella Cornice) est un téléfilm franco italien sorti en 1991. Fiche technique Titre : Seulement par amour Jo Titre original : La Moglie Nella Cornice Réalisation : Philippe… …   Wikipédia en Français

  • Si seulement je pouvais lui manquer — Infobox Single Name = Si seulement je pouvais lui manquer Cover size = Border = Caption = Artist = Calogero Album = 3 A side = B side = Les Électrochocs Released = November, 2004 Format = CD single CD maxi Digital download (since 2005) Recorded …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.